Communiqué de presse 7 juillet 2021

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le Rassemblement Citoyen

Communiqué de presse

Le 7 juillet 2021 – CAP 21 regrette profondément son éviction du pôle écolo et constate que, malheureusement, cette campagne ne commence pas sous les auspices de la bienveillance.

CAP 21 a toujours défendu une vision éthique de la politique, raison pour laquelle il ne peut prendre un engagement dont il ne sait s’il pourra être tenu.

En exigeant des participants de soutenir le candidat sortant de la primaire, EELV a imposé un engagement qui ne figurait pas dans statuts.

La vingtaine d’élus CAP 21 n’y était pas opposée mais voulait que soit garantie la défense des valeurs républicaines et la laïcité. EELV a refusé prétextant que cette demande était diffamatoire et injurieuse.

CAP 21 ne peut qu’en prendre acte mais réitère le fait que le combat pour les valeurs et pour l’universalisme que porte en soi l’écologie est essentiel.

Pour Chantal Cutajar, vice-présidente de CAP 21, « cette mascarade n’est destinée qu’à invalider les parrainages de CAP 21 pour empêcher la candidature de Jean-Marc Governatori ».

Pour gagner, le pôle écolo doit s’ouvrir à des sensibilités beaucoup plus centristes. C’est visiblement ce que refuse EELV refermant ces primaires sur un combat qui sera concentré sur la décroissance et des valeurs d’extrême-gauche, ce que nous ne pouvons que regretter.

Corinne Lepage
Présidente de CAP 21
Co-présidente de CAP ECOLOGIE

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

En cliquant sur le bouton envoyer vous acceptez de recevoir notre Newsletter